AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


La Flaque : les Troglodytes de la Flaque

Archiviste
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2418
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 26 Oct 2015 - 13:11


Les Troglodytes de la Flaque



La section 12 est ce qui tient lieu de garnison de la marine à Karantane. Ou plutôt devrait. Dans les faits la poignée d'hommes de la marine n'est la que parce que leur chef, le Commandant Pohl, a réussi la prouesse de s'attirer simultanément la colère de sa femme, de ses deux maitresses, et de leurs familles à toutes les trois. Et qu'il a du fuir Marijoa avant de se faire attraper par une coalition de frères et de cousins bien décidés à lui péter ses dents. Depuis Pohl fait profil bas et attend que ça se tasse. C'était il y a trois ans...





Dernière édition par Archiviste le Dim 9 Juil 2017 - 1:41, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Archiviste
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2418
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 26 Oct 2015 - 13:12


Victor "Parfait" De Saint-Louis
Parrain




Bien le bonjour, et bienvenue ! Je vous en prie, asseyez vous et de grâce cessez de braquer cette arme sur moi. Détendez-vous et excusez la brutalité de mes hommes, nous ne sommes pas tous bien élevés ... Bourbon ? J'ai le meilleur qui soit ! Il vient des vertes prairies de Kage Berg !



Victor est un homme toujours impeccable ! Toujours fringant, superbement bien rasé et coiffé, légèrement poudré. On dit même qu'il laisse derrière lui une délicate odeur de jasmin.
Certaines personnes le prennent même pour un Dragon Céleste qui aurait pu quitter Marie-Joie pour s'installer parmi les hommes mais il en est rien. Parce que comme chacun sait, les Dragons Célestes sont des ordures finies. Ce que n'est sûrement pas Victor. Non, Victor est une crème, délicat, raffiné, toujours compréhensif, toujours calme et suave. Il inspire et impose le calme et le respect.

Maintenant, il est aisé de comprendre que Victor aime la perfection et la maîtrise. Il aime que les choses se passent bien et dans le calme.
En bon vivant, il apprécie grandement la compagnie des femmes, les mets gastronomiques et les grands spiritueux. Avec modération, mais tout le reste de sa vie durant. Il ne peut pas accepter ce qui n'est pas le meilleur à ses yeux.
Méticuleux, quand ne serait-ce qu'une minuscule tâche vient souiller son costard, il le jette, le brûle et en sort un nouveau parfaitement repassé d'une petite valisette qu'il traine toujours avec lui où qu'il aille, même si ces sorties sont rares.
Amateur de rhétorique, il aime jouer avec les mots pour négocier et manipuler.

Qu'a-t-il fait pour en arriver là ? Rien de bien grandiose, il a monté la même échelle que tout le monde : d'abord veilleur, puis coursier, etc.
Il a fini par être à la tête de son propre réseau en même temps qu'il apprenait à se couvrir pour garantir son petit réseau qui ne demande qu'à s'étendre en un grand empire. Pour cela, il a mise sur la possibilité de se tourner vers divers domaines comme la prostitution, le trafic de drogue, le prêt sur gage ou le trafic d'arme par exemple, des petits locaux sans prétention mais qui rapportent un peu d'argent tout de même. Aujourd'hui, avec la cinquantaine sonnante, il a encore la volonté de se tailler une plus grosse part du gâteau qu'offre la pègre. Pour cela, il peut s'appuyer sur quelques fidèles hommes de mains et des larbins qui font le sale boulot.
C'est pour cela qu'il s'est établi un petit village dans le creux d'un secteur de la Flaque. Installée en plein carrefour central, cette position lui permet de relier assez facilement chacune de ses petites enseignes, d'intervenir et de se déplacer assez vite. Mais pour cela, il a du dépenser une petite fortune pour payer grassement une compagnie du bâtiment pour encourir tous les risques qu'il y a à encourir en s'installant dans un endroit aussi dangereux. Aujourd'hui, le Contrevent des Murmures est un endroit paisible avec par exemple une auberge, une brasserie et une maison close. Il y fait bon vivre quand on oublie la possibilité de se voir rendre une visite de pirates ou de Roi des Mers. Heureusement, il y a toujours quelques uns de ses hommes de main pour veiller sur l'endroit.



Niveau évalué :
Dorikis : 500, ce n'est pas un bon combattant
PP : -100
PI : -60
PRIME : 50 millions, il trempe dans la drogue et le trafic d'armes
Localisation : La Flaque
Créateur du PNJ : Mahach

Habiletés/Pouvoirs :
Une rhétorique qui apaise souvent ou embrouille parfois, et un pistolet avec quelques balles en granit marin pour ceux sur qui les négociations ne fonctionnent pas.
Voir le profil de l'utilisateur
Archiviste
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2418
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 26 Oct 2015 - 13:14


 
Ernst "le Chien de Garde" Fon Rorsch
  Bras droit de Victor de Saint-Louis


 

 
Ouaf.


  Ernst a toujours été bien bâti de base, mais quand il a développé sa musculature par pur plaisir à l'adolescence sans tomber dans l'outrance et l'outrage, son rôle lui a été prédestiné : garde du corps. Alors il s'est engagé dans une boîte privée qui lui a donné une formation et a rempli divers contrats.

Jusqu'à ce qu'il se trouve sur le chemin de Victor de Saint-Louis qui a de suite décelé tout son potentiel et son professionnalisme : efficace, discret, laconique mais assassin, et surtout obéissant. Alors il a demandé à cette boîte la possibilité de contracter avec lui, moyenne une modique somme en plus. La boite a accepté et Ernst a commencé officiellement à travailler pour son nouveau patron.

Quelques mois plus tard, il lui a fait une offre officieuse qu'il a accepté du fait que les deux s'entendent bien : ils se respectent et ne marchent pas sur les plates bandes de l'autre. Car Victor ne veut pas un simple gorille muet, il veut un complice, quelqu'un qu'il connait et sur qui il peut compter et faire confiance les yeux fermés. Cet acte a signé la fin de sa carrière officielle et a permis le début de celle d'ombre de Victor, où de "Toutou à son Pépère" comme aiment l'appeler les sbires.
 



  Niveau évalué :
  Dorikis : 4500
  PP : -30
  PI : -150
  PRIME : 70 millions de berries
  Localisation : la Flaque
  Créateur du PNJ : Mahach

  Habiletés/Pouvoirs :
 Haki de l'observation
 Excellent combattant au corps à corps

 
Voir le profil de l'utilisateur
Archiviste
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2418
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 26 Oct 2015 - 13:14


Natalia "Féline" Zurnikova
Receleuse et coursière




Si tu ne paies pas, je vais te tuer doucement te faire couiner des heures et je vais te bouffer le foie tout cru quand j'en aurais marre. Mon boss ne serait pas content ? Mais il ne l'est déjà pas et puis j'ai bien le droit à une petite perte, non ? Pas vue, pas prise. Et puis si nous devions en arriver là, personne ne pourrait reconnaitre à qui appartiennent les petits morceaux de chair en charpie qui recouvrent la ruelle.


Natalia a toujours eu un pied dans toutes les sales histoires. Enfant des rues, elle a du apprendre à se défendre pour ne pas se laisser marcher dessus de par sa condition de femme. Et de trafic en trafic, elle a monté sa petite réputation. Hors de question de prendre des responsabilités, ce qui l'intéresse, c'est le terrain. Froide, cruelle, sadique, sanguine, elle préfère mettre la pression et espère en venir aux mains, ce qui déplait souvent à Victor qui préfère le tact ou montrer les crocs dans les situations qui l'imposent. Un peu trop redoutable, il se retrouve souvent à devoir éponger ses effusions de sang, tantôt reptilienne par son sang-froid et son implacabilité, tantôt carnassière par ses envies de sang et de sentir la peur chez sa proie.



Niveau évalué :
Dorikis : 2500
PP : -200, personne ne veut avoir à faire à elle
PI : -300, elle aime être redoutée donc connue
PRIME : 40 millions de Berries, et plutôt morte que vivante
Localisation : la Flaque
Créateur du PNJ : Mahach

Habiletés/Pouvoirs :
Haki de l'armement

Voir le profil de l'utilisateur
Archiviste
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2418
Equipage : Les Vieux Croutons

Mer 2 Déc 2015 - 20:16


 
Martine
  Femme de ménage de Victor de Saint-Louis


 

 
Monsieur m'a demandé ? ... Bien monsieur !


  Martine était une simple femme de ménage auparavant. Enfin, une femme de ménage pas très commode, du genre à péter le manche de son balai sur la tête du premier enquiquineur venu.
  M'enfin elle restait une simple civile, et quand elle a voulu emmancher la brosse de son balai dans la tronche d'un capitaine pirate qui avait baroudé sur Grand Line, il lui fit manger tous les murs de sa maison façon ravalement de façade et l'embarqua à bord pour qu'elle devienne leur esclave, toute volonté brisée.

  Jusqu'à ce qu'Ernst, le chien de garde de Victor de Saint-Louis démantèle l'équipage. Son patron voulut lui rendre sa liberté, mais elle avait atteint le point de non-retour. Elle resterait toute sa vie une esclave, et si elle ne devait plus l'être, elle ne serait plus rien. Alors Victor la prit sous son aile et la traita comme tous ses employés. C'est même lui qui la renomma Martine, puisqu'elle ne se souvenait plus de son vrai prénom. Elle travaillait beaucoup, sans jamais rechigner ni parler. Alors il l'utilisa également pour nettoyer certains scènes un peu trop sanglantes. Même si elle devait être interrogée, elle ne parlerait pas, et se mettrait à pleurer en précisant qu'il faut qu'elle nettoie.

  Depuis, elle a des soubresauts de conscience quand les "invités" de son boss font une tâche par inadvertance, elle a gardé la manie de fracasser son balai sur la tête de ces personnes en les insultant de "Gros porc !", avant de s'excuser, en larmes. A vrai dire, elle n'ose pas avouer (même à elle même) son béguin pour son patron, la seule personne qu'elle autorise à salir en sa présence.
 



  Niveau évalué :
  Dorikis : 30
  PP : 10
  PI : -15
  PRIME : Aucune
  Localisation : La Flaque
  Créateur du PNJ : Mahach

  Habiletés/Pouvoirs :
  Aucun si ce n'est des coups de balais à tout moment

 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1